The official website of the
basic-fit brussels basketball team

Conférence de presse 2020/2021 (FR)

05/07/2020

Communiqué de presse faisant suite à la conférence de presse de présaison 2020-2021 du Phoenix Brussels

Le Phoenix n’a pas failli à sa réputation et c’est un Brussels plus vivant que jamais qui tenait sa conférence de presse ce jeudi 2 juillet devant une salle de cinéma remplie à la limite du maximum sanitaire. Plusieurs dizaines d’inscriptions arrivées tardivement avaient même dû être refusées ces derniers jours.

Le club a choisi de tenir cet événement dans le complexe de Kinepolis Bruxelles, faisant ainsi honneur à l’un des nouveaux partenaires du club.

Non, peut-être !

Comment mieux exprimer le volontarisme à la bruxelloise que par cette expression bien de chez nous, qui « colle » parfaitement au projet présenté par le club ce 2 juillet.

Nikkel Kebsi, nouveau General Manager du club l’affirme haut et fort : nous sommes bruxellois et voulons l’être encore davantage ! Et ce n’est ni Sven Gatz, Ministre de l’image de la Région, ni Benoît Hellings, Echevin des Sports de la Ville qui le contrediront. L’un et l’autre ont en effet une nouvelle fois affirmé leur soutien au club, porte-drapeau du sport d’équipe de la capitale.

Et à Monsieur Gatz d’ajouter : « Le Phoenix Brussels Basket à l’ambition de jouer les premiers rôles dans l’élite du basketball belge tout en conservant une identité bruxelloise forte. Je souhaite apporter mon soutien au club ainsi qu’à toutes les pratiques sportives qui contribuent à la promotion de l’Image de Bruxelles et qui aident de manière significative à réduire les inégalités et à construire le vivre ensemble. »

Alors que Monsieur Hellings indique : « La saison à venir s’annonce extraordinaire. Nos quatre nouvelles recrues, leur expérience venue de l’étranger, leurs racines bruxelloises, la motivation de chacun des joueurs et des membres du staff porteront le Brussels vers les plus hautes sphères du basket belge. Je ne doute pas que cette nouvelle saison par son éclat, par nos résultats, fera vite oublier ces derniers mois de confinement et d’interruption de tous les sports. Tous ensemble, nous prolongerons l’année prochaine les efforts de chacune et chacun. Car ce sont ces efforts qui ont permis ces dernières années au Brussels d’être installé parmi l’élite du basket. »

L’accent bruxellois s’entendra en effet à tous les niveaux du club cette saison.

Au niveau du noyau de la D1, ce ne sont pas moins de 4 joueurs du terroir qui ont été engagés parmi les 7 belges de l’effectif. L’équipe sera dirigée par trois coaches résidant en région bruxelloise.

Autre signe de cette « bruxellitude », mais également de la volonté de rapprochement avec les clubs de la capitale, le Phoenix Brussels jouera le premier match de sa préparation, le 30 août lors de son traditionnel « Fan Day » annuel, contre le club de TDM1, le Royal IV.

Une équipe complète :

L’annonce majeure de cette conférence de presse portait sur l’arrivée de deux nouveaux joueurs, qui s’ajoutent aux cinq transferts entrants déjà annoncés précédemment. Il s’agit de :

  • Thomas Massamba : ce meneur suédois d’origine congolaise de 34 ans, est un leader dans l’âme. Capitaine de l’équipe nationale de Suède, il est doté d’une vision du jeu extraordinaire et son physique très affûté lui permet d’effectuer un gros travail défensif. Il est bien connu du coach Hanavan, puisqu’ils ont tous les deux joué pour le Club de Nymburk en République Tchèque et ont également été adversaires dans le championnat Chypriote.
  • Ryan Richards : ce pivot anglo-jamaïcain de 2m11 et 115 kilos, drafté par les Spurs en 2010, prend de la place sous les anneaux, mais est également un pointeur à distance étonnant pour un joueur de sa taille. Ce pur gaucher est un gros bosseur et s’entraîne d’ailleurs déjà à Bruxelles afin d’être fin prêt physiquement pour la saison 2020-2021.

Un chapiteau VIP et des tarifs revus à la baisse :

Parmi les autres nouvelles qui auront fait plaisir aux supporters venus en nombre assister à la conférence de presse, la baisse du prix des abonnements n’est certainement pas passée inaperçue. C’est l’une des manières choisies par le club pour compenser les rencontres qui n’auront pas pu être proposées en fin de saison 2019-2020 pour cause de virus.

Les hôtes du club et de ses partenaires pourront quant à eux profiter d’un tout nouvel espace VIP, sous la forme d’un chapiteau qui sera installé sur la pelouse du solarium, attenante à la salle de sports de Neder-over-Heembeek.

Des arguments forts pour attirer des sponsors !

Le cabinet de consultance stratégique PWC, connu dans le monde entier, a réalisé une étude en 2019 sur le sponsoring intitulée « Industrie du Sport, le moment de se transformer ? ». PWC classe le Basketball dans le TOP 3 des sports dans lequel il faut investir après l’E-Sports et le Football.

De son côté, le bureau d’études Nielsen, bureau spécialisé dans l’évaluation de sponsoring en charge notamment de la NBA, a été mandaté par la ligue pour évaluer la valeur d’un sponsoring principal dans les clubs de l’EMBL. Il en ressort que le Brussels est le meilleur élève avec une valeur à plus de 660.000 € pour devenir sponsor principal où la moyenne est à 330.000 €.

Nikkel Kebsi le résume ainsi : « PWC conseille d’investir dans le basket-ball et Nielsen nous dit que si vous investissez dans le basket-ball en Belgique, il faut le faire au Brussels. Fort de ces arguments, je suis convaincu que nous trouverons un sponsor principal rapidement »

Une structure dédicacée pour les jeunes du club :

L’équipe de division 1 (Phoenix Brussels) et l’école de formation du club (Excelsior Brussels) étaient historiquement placées sous la responsabilité d’une seule structure dirigeante. Au vu des excellents résultats obtenus par les jeunes du club, des petits paniers à la Phoenix Talent Academy, il devenait de plus en plus évident que le fait de doter ceux-ci d’une structure propre leur permettrait d’accélérer encore le rythme de leur progression.

Si André Dekandelaer reste Président du Phoenix Brussels, la destinée de l’Excelsior a donc été confiée à une équipe remaniée, dirigée par Daniel Janssens. Lui et Laurent Monier, avec l’appui d’un staff renforcé, auront à cœur de permettre à tous les jeunes du club de s’épanouir et de progresser dans les meilleures conditions sportives. Et pourquoi pas d’offrir à certains d’entre eux leurs premières minutes de jeu sur les parquets de la première division.

Un nouveau management, une équipe de D1 séduisante, des jeunes encore mieux encadrés, c’est certain, un vent nouveau souffle sur le basket de la capitale. Rendez-vous dès le 30 août, lors du fan day à Neder-over-Heembeek.